« L’Origine du monde » : courbés de rires

« L’Origine du monde » : courbés de rires

« L’Origine du monde » : courbés de rires




. Le postulat de départ catapulte le spectateur dans l’absurde, mais déclenche des rires grâce à des quiproquos bien de ce monde.
. L’interprétation sans faille de Laurent Lafitte. Le comédien maîtrise l’agacement de son personnage de quadra, confronté à un dilemme invraisemblable.
. L’écriture chirurgicale. Adapté de la pièce de théâtre de Sébastien Thiéry, le scénario peaufine et optimise chacune des répliques. Elles sont les rouages d’une continuité dialoguée admirablement huilée.
. Le rythme, rapide. La mise en scène de Laurent Laffite garde le tempo. Lorsque les personnages restent assis sur un canapé, ça ne dure pas longtemps, les péripéties les font vite se lever !
. Vincent Macaigne excellent dans le rôle de l’ami vétérinaire, une espèce de François Pignon sosie de François Hollande. Ses répliques et son attitude provoquent la majorité des rires. L’acteur est vraiment partout, au sommet, en cette année 2020. César du meilleur second rôle ?
. Karin Viard, un peu effacée au début, explose à la faveur de son jeu subtil et d’une répartie assassine. 2020 est une année solide pour elle aussi, après sa prestation de haut niveau dans Les Apparences.
. Hélène Vincent incroyable en mamie. Là aussi, une nomination au meilleur second rôle ne serait pas une surprise.
. Le générique de fin, malin, qui piège la curiosité des spectateurs et confirme qu’elle est un vilain défaut.
. Vous aimerez si vous aimez l’univers de l’auteur Sébastien Thiéry. La transposition sur grand écran de sa pièce est plus réussie et rentre-dedans que celle de Momo en 2017.



. L’univers décalé risque de rebuter certains spectateurs.
. Quelques passages trop vulgaires !

L’histoire
Jean-Louis réalise en rentrant chez lui que son cœur s’est arrêté. Plus un seul battement dans sa poitrine, aucun pouls, rien. Pourtant, il est conscient, il parle, se déplace. Est-il encore vivant ? Est-il déjà mort ? Ni son ami vétérinaire Michel, ni sa femme Valérie ne trouvent d’explication à cet étrange phénomène. Alors que Jean-Louis panique, Valérie se tourne vers Margaux, sa coach de vie, un peu gourou, pas tout à fait marabout, mais très connectée aux forces occultes. Et elle a une solution qui va mettre Jean-Louis face au tabou ultime…

L’Origine du monde de et avec Laurent Laffite, Karin Viard, Vincent Macaigne, Hélène Vincent, Nicole Garcia…
Durée: 1h37.
Sortie le 4 novembre 2020.

Image fournie par le service presse.
© Copyright Laurent Champoussin

Laisser un commentaire

Secured By miniOrange